Informations complémentaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Informations complémentaires

Message  Bella le Jeu 24 Juin - 23:26



Temps de préparation
Le roi-liche n'utilise pas son aggro tant que le raid n'a pas parlé à Fordring, vous avez donc le temps de réorganiser votre groupe. Allez, assénez un /taptête à Arthas pendant qu'il est encore temps.

PRINCIPALES MENACES :
On peut dire sans éxagérer que le combat ne vous laisse pas le moindre répit : il s'agit bien de la rencontre la plus compliquée de la citadelle de la Couronne de glace. Le raid doit affronter une farandole de goules et subir toutes sortes de pestes et de dégâts lors de ce combat final.

Avec du recul, la bataille finale de la citadelle de la Couronne de glace peut se décomposer en cinq phases. " Nous utiliserons deux tanks, indique Melthu. Pendant la première phase, le tank principal s'attaque au roi-liche, tandis que le tank auxilliaire s'occupe de ses acolytes. Le roi-liche invoque deux types de renforts au cours de cette phase : des goules besogneuses et des horreurs titubantes. Les goules sont de faibles adversaires, mais il est nécessaire qu'un tank s'occupe des horreurs et les combatte à l'écart du raid, car elles disposent d'une attaque dont la zone d'effet forme un cône frontal."

"Dans cette phase, le roi-liche transet à un joueur au hasard une maladie virulente appelée Peste nécrotique, qui inflige 100 000 points de dégâts toutes les cinq secondes par sort cumulé en mode de raid à 25 joueurs. Si elle est dissipée ou si la cible meurt, la peste se propage à une cible voisine en offrant au roi-liche un bonus aux dégâts cumulable. Pour gérer cette maladie, veillez à ce que le joueur affecté se précipite auprès du tank auxilliaire et s'arrange pour que la peste se transmettre à l'un des monstres. Elle vient rapidement à bout d'une goule et devient plus forte. Une fois qu'elle a touché une horreur titubante, elle inflige des dégâts particulièrement élevés et peut décimer les goules et les horreurs à votre place si elle se propage entre eux. Par ailleurs, pendant toute la durée du combat, le roi-liche utilise le sort Infester, qui inflige des dégâts à tous les membres du raid ainsi qu'un affaiblissement qui entraîne des dégâts constants tant que les joueurs n'ont pas recouvré au moins 90 % de leur total de points de vie."

Ekunlol décrit la phase de transition. "Lorsqu'Arthas ne dispose plus que de 70% de ses points de vie, il lance le sort Hiver impitoyable. A l'approche de ce palier, déplacez-vous tous ensemble vers un bord ou l'autre de la plateforme. Placez-vous immédiatement au bord de la plateforme pour éviter les dégâts. assurez-vous que les chasseurs prennent pour cible les sphères de glace qui apparaissent pendant ce temps."
Mais Ekunlol précise que la plateforme ne permet pas au raid de rester à l'abri. "Si vous êtes touché, vous basculez dans le vide et vous ne pouvez pas revenir. Le cas échéant, des esprits déchaînés apparaissent dont un tank doit s'occuper. Concentrez vos attaques afin de les éliminer et attendez qu'Arthas cesse de lancer des sorts. Revenez alors sur la plateforme avant que le bord ne s'effondre."

Melly décrit la phase suivante. "Une fois la phase entamée, nous veillons à bien achever tout esprit déchaîné subsistant et à nous regrouper au centre de la plateforme. Les val'kyrs font leur entrée et s'emparent de certains joueurs avant de foncer vers le bord le plus proche de la plateforme, où elles laissent leur proie choir dans les ténèbres de la mort. En restant au centre de la plateforme nous disposons d'un maximum de temps pour les abattre avant qu'elles n'atteignent le vide. Dans la version 25 joueurs du combat, trois val'kyr sont invoquées ; nous utilisons alors trois équipes d'attaque, chacune chargée d'une val'kyr. Les chasseurs peuvent lancer des pièges de givre au-dessous du roi-liche pour ralentir les val'kyr. Il est crucial de ralentir ou d'immobiliser les val'kyr afin de gagner suffisamment de temps pour les tuer."

"Tu imploreras ma pitié ... et je ne te la donnerais pas."

"Il est par ailleurs très important que les joueurs ciblés par le sort Profanation prennent leurs jambes à leur cou, en se dirigeant de préférence vers le trône, remarque Melly. Les val'kyr ne volent jamais dans cette direction et la présence de joueurs affectés par Profanation au centre de la salle est une gêne. Plus le nombre de joueurs affectés par Profanation est élevé, plus l'effet du sort est puissant ; et ce sort risque bien d'annihiler votre raid en quelques secondes si vous ne mettez pas les bouchées doubles."

Melly attire notre attention sur un dernier point. "Au cours des deuxième et troisième phases du combat, le roi-liche lance de temps à autre Faucheur d'âme sur le tank principal, qui inflige d'importants dégâts et augmente de 100 % les dégâts physiques infligés par le roi-liche au bout de cinq secondes. Il es possible de passer ce cap force avec un excellent tank, de préférenceun druide spé Combat farouche disposant d'un nombre élevé de points de vie, en utilisant des sorts à temps de recharge et en concentrant les soins sur le tank. Cependant, gardez toujours un deuxième tank sous le coude, prêt à provoquer le roi-liche si nécessaire."

Une autre phase de transition se déclenche lorsque le roi-liche atteint 40 % de ses points de vie. "Dans cette phase, nous aimons utiliser Héroïsme pour tuer rapidement les esprits déchaînés, raconte Melly. Nous finissons toujours par nous retrouver avec un esprit déchaîné en troisième phase, car le dernier apparaît juste au début de la phase. Il est essentiel de vous en débarasser au plus vite."

Melthu partage quelques tactiques destinées à la dernière phase du combat. "A la fin de la phase de transition, le roi-liche détruit à nouveau le bord de la plateforme et entame la phase finale du combat. Il est probable que deux esprits déchaînés traînent encore dans les parages : concentrez sur eux les attaques de vos combattants de mêlée. Le roi-liche continue d'utiliser Infester, Profanation et Faucheur dâme, tout en invoquant désormais des esprits vils. Ces monstres volent hors d'atteinte des attaques de mêlée, restent inactifs pendant quelques secondes, puis fondent sur le raid en essayant d'exploser au visage des joueurs. Laissez vos attaquants à distance combattre ces monstres. Les sorts à effet de zone dont la cible est marquée au sol, tels que Blizzard ne sont d'aucune utilité ; privilégiez les sorts Graine de corruption, Bombe vivante, Incandescence mentale et autres techniques similaires. Les personnages d'attaque à distance ne disposant pas d'un sort à effet de zone efficace doivent utiliser leurs sorts à cible unique sur le plus grand nombre d'esprits possibles."

Melly prodigue quelques conseils supplémentaires pour abattre les esprits vils. "Ils sont particulièrement vulnérables aux effets d'étourdissement, de provocation et de ralentissement. le tank auxilliaire peut en provoquer plusieurs afin de détourner les dégâts causés par leur explosion, alors alors que les chasseurs peuvent utiliser Trait provocateur sur chacun des esprits pour les tenir à distance. Une autre astuce, qui concerne les chevaliers de la mort, consiste à lancer la technique Armée des morts en dessous des esprits vils afin que l'armée les provoque et absorbe la plupart des dégâts. Le seul véritable risque réside dans l'explosion simultanée de plusieurs esprits vils sur une même zone."

Au cours de la phase finale du combat, le roi-liche se met à lancer Moisson d'âme, un sort canalisé qui attire les joueurs à lui. Si un joueur survit à cette attaque, il est "emprisonné dans Deuillegivre, qui ressemble à une toute petite pièce, explique Melly. A l'intérieur de cette pièce, Terenas Menethil, le père d'Arthas, affronte un gardien des esprits. Le joueur doit alors aider Terenas à le vaincre, soit en le soignant, soit en combattant à ses côtés. Terenas fait office de tank, mais s'il est vaincu, la rage du roi-liche éclate, annihilant la plupart du tempsjusqu'au dernier joueur."

Les joueurs ne doivent pas pour autant craindre d'être aspirés par Deuillegivre. Néanmoins, ils doivent se méfier de Déchirure de l'âme, une technique canalisée qui inflige une énorme quantitée de dégâts à Terenas, à en croire Melly. "Le joueur qui se trouve à l'intérieur doit interrompre ou dissiper cette technique. Une fois le gardien des esprits vaincu, terenas restaure l'âme du joueur et le renvoie aux côtés des autres membres du raid."

Afin de préserver un certain mystère, aussi minime soit-il, contentons-nous de vous dire que les membres du groupe doivent savoir que le combat est terminé une fois qu'il ne reste plus que 10 % de ses points de vie au roi-liche. Melthu explique que le roi-liche cesse alors de se battre, vous permettant de triompher de lui.

Toutefois, il demeure possible que le mal qui ronge le roi-liche ne s'éteingne jamais véritablement. Seul le temps nous le dira ...



_________________
avatar
Bella
Admin

Messages : 55
Date d'inscription : 14/05/2010
Age : 32
Localisation : St Raphaël (83)

http://lecrazywolf.guildealliance.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum